Ce n’est pas glorieux, rien d’ecrit depuis le 9 mars, date à laquelle Blackitten s’excusait déjà de notre manque d’activité….

Mais depuis sont passés par là un défilé, de nouvelles pièces, une robe de mariée, et pour ma qualité d’étudiante de goutus partiels et un mémoire mangeur de minutes.

Me voilà donc aujourd’hui en ce début d’été, prête à reprendre les rênes de ce blog abandonné; quelques rimes n’étant de trop, je m’en vais vous conter les défilés haute-couture aussitôt!

Publicités