C’est bientôt Noël, et on se verrait bien arpenter les rues de Londres emmitouflé dans sa gigantesque écharpe en tricot.

Eurostar fait tellement de promos qu’il est impossible de partir un weekend sans s’y prendre des mois à l’avance, alors j’ai trouvé le moyen de me donner le goût de Londres à Paris

Il nous faut…

Un beau temps bien froid, glacé et humide!

Bingo on est en plein dedans

Une bonne théière bien chaude et parfumée

Au choix !

-Un petit saut chez Mariage Frères pour faire le réassort de son placard, ou autre magasins de thé. Mais Mariage ça fait quand même très « colonial anglais » (rue du Bourg Tibourg, M°Hotel de Ville)

-Aller se poser dans un de ses merveilleux endroits TROP connus!

Le loir dans la théière a ce charme désuet de la campagne anglaise… (rue des Rosiers, Paris 4e, M°Saint Paul)

The Tea Caddy, salon de thé anglais jusqu’au coin de la nappe (rue Saint Julien des Pauvres, Paris 5e, M°Maubert Mutualité)

-Une boîte de thé Twinnings à l’orange et à la canelle (mon thé spécial je-veux-Noël-là-tout-de-suite) en plus, ça coûte pas cher.

-une couverture bien épaisse sur les genoux, youpi on y est.

-Du pain d’épices, on en trouve partout en ce moment et ça va merveilleusement bien avec le thé orange-canelle

Des gourmandises anglaises

Finger in ze nose! Il y a un tas de lieux pour dénicher tout ça

-Rose Bakery (46, rue Martyrs, Paris 9e)  rempli à ras bord de modeuses qui veulent manger bio

-L’épicerie anglaise  (5 cité du Wauxhall, Paris 10e) une caverne d’alibaba de produit d’Outre-Manche

-Chez Bread&Roses, on va chercher des scones (7 rue Fleurus Paris 6e)

-Le Food store de WH Smith, un corner nourriture dans la librairie, il parait que cest super (248 rue de Rivoli, Paris 1er) et au passage vous pouvez attrapper un peu de lecture anglaise si ça vous chante

-Et si Londres vous manque au point de vouloir du fish and chips, c’est  au Bombardier qu’il faut aller grignoter le midi (place du Panthéon, Paris 5e)

Une ambiance anglaise

Un CD des Beatles (ou des Arctic Monkeeeeys), un trench, un pantalon écossais, des derbys au pied… L’Angleterre est à la mode, on en profite.

On peut aussi aller voir l’expo des caricatures anglaises de la Révolution au Musée Carnavalet (M° Saint Paul), j’ai mis le nez dedans c’était bien sympathique un dimanche après midi pluvieux. Ou mettre un coussin Union Jack sur le canapé (ça se customise, un coussin blanc, du ruban rouge et bleu, un peu de colle et hop)

Londres, c’est pas si loin finalement

Blackitten

Publicités