Le plus vieux quartier de Paris est connu pour ses délices à chaque coin de rue, régal des papilles et des pupilles. Au détour de la rue Censier, le pâtissier Carl Marletti vient de prendre place au bord de la fontaine Saint Médard. Une façade blanche, une vitrine épurée, le lieu atire l’oeil par quelques touches de couleurs à l’intérieur.

080413-carl-marletti-2080413-carl-marletti-8

Une succession de japonais, habitants du quartier et autres curieux attendent leur tour dehors. Une odeur de pâte feuilletée pur beurre attire les clients comme le chant des Sirènes. Les pâtisseries alignées forment un tableau coloré qui attise la gourmandise. Chaque pièce est soigneusement décorée pour mettre vos sens en éveil ; le choix devient cornélien. Le ballet des vendeurs en gants blancs captive la file d’attente, une toque noire apparaît, de nouveaux gâteaux arrivent. Entre Lily Valley, Marie-Antoinette et macarons délicats, les clients repartent avec le sourire, un peu de luxe entre les mains, et la sensation de faire partie d’une élite pour quelques euros.

C’est un peu formel comme article hein? Je ne vous cache pas qu’il s’agit d’un article que je vais rendre en atelier de journalisme, les consignes toujours les consignes… Tout ça pour dire, Carl Marletti, c’est le génie de la pâtisserie. Il vient du Grand Hôtel Intercontinental et du Café de la Paix, ça donne une idée. Ladurée n’a qu’à bien se tenir! Les gâteaux sont tellement beau que… J’ai craqué. Petit test avec ma soeur…

P1040520

Le « Censier »…

Ensuite, j’ai rêvé du Saint Honoré à la violette avec mon corset en soie mauve (les photos arrivent bientôt…). Ce qui me fascine, c’est le prix. Entre 3 et 4euros pour de si belles pâtisseries, c’est un luxe dont on aurait tort de se passer! Une adresse à recommander aux gourmets

P1040530Backstage photo avec Camille, Sophie B. et Leucosie Onyx

Carl Marletti

51, rue Censier

75005 Paris

http://www.carlmarletti.com/

Blackitten

Publicités