Mais qu’est ce donc?

C’est un collant  (sisi), noir le plus souvent, et moucheté de petits points opaques. Encore un vestige des années 80 qui revient. Qui les a sorti de la naphtaline?

Le responsable n’est autre que Nicolas Ghesquière, qui les a fait réapparaître en février dernier lors du défilé automne hiver 2009-2010 de Balenciaga.

defile-balenciaga3

Et quelques mois plus tard, alors que l’été règne encore, au détour d’un Vogue, le collant plumetis a perdu son aspect de petite fille endimanchée pour prendre une tournure beaucoup plus rock.

plumetis-vogue3

Le commun des mortels peut désormais se fournir les désirés collants, dans le temple H&M, pour la modique somme de 4,90€.

Si on continues chaque année à ressortir les standards des 80’s, l’année prochaine on se fait une permanente frisée et des gros sourcils noirs broussailleux façon Madonna période Like a Virgin….

Ah, et j’en profite pour dire aux modeux de chez Vuitton: ce n’est pas parce que le collant fantaisie redevient à la mode qu’il faut créer des monstruosités pour les accros du logo.

2pyncq1

Marie

L’avis de Blackitten : Le classique des pin up! Jouez la carte du glamour avec ce collant chic à porter pour toutes les occasions, il se marie aussi bien avec une jupe crayon qu’un short en jean destroy. Profitez-en, le géant suédois vient de le mettre en rayon et votre mère en a surement au moins une paire dans son tiroir.  La variante petit coeur est aussi mignonne, on les trouve dans des boutiques comme Tabio (sur laquelle je vous ferais bientôt un article). A décaler, pour ne pas pêcher par excès de girly. Il adoucira à merveille un look rock. Un it-tight!

carte a jouer

Publicités